Les canneberges freineraient les infections bactériennes.

Selon des chercheurs de l’Université McGill et de l’Institut Armand -Frappier,un extrait de canneberges semble en mesure d’empêcher les bactéries de communiquer entre elles.

on a démontré précédemment Les propriétés anti-oxydantes,anti-adhésives et anti microbiennes de certains composés de la canneberge comme Les Proanthocyanidines.

Les chercheurs canadiens ont maintenant démontré que des drosophiles ( mouches des fruits) nourries d’un extrait de canneberge semblaient protégées d’une infection bactérienne et vivaient plus longtemps.

Les canneberges pourraient être utilisées dans la gestion des infections réduisant potentiellement La dépendance aux antibiotiques.

Selon le Dr. Eric Dézil de l’Institut Armand-Frappier ,les  canneberges semblent interférer avec la réaction en chaîne associée à la propagation et la sévérité des infections bactériennes chroniques.

Pour plus d’infos,se référer au  journal Scientific Reports.

Share
This