Effet des microbes intestinaux sur Les maladies oculaires graves

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est LA première cause de cécité irréversible dans les pays industrialisés.

Une étude dirigée par le Dr.Pkzemyslaw(Mike) Sapieha,chercheur à l’ hôpital Maisonneuve -Rosemont,vient d’être publiée.Les bactéries intestinales auraient un rôle important à jouer pour déterminer si un sujet serait atteint de DMLA de type humide,une forme qui entraîne la perte de vision.

Les données épidémiologiques révèlent que chez l’homme,l’obésité abdominale survient au deuxième rang des facteurs de risques,après le tabac pour la progression de la DMLA à un stade avancé de perte de vision.

Dans cette étude ,sous la direction de Dr. Sapieha, Elisabeth Andriessen a découvert que Les variations dans les communautés bactériennes intestinales,comme celles apportées par un régime riche en gras ,peuvent causer une inflammation à long terme dans le corps et favoriser par la suite le développement de maladies telles que  la DMLA De type humide.

Le fait d’agir sur Les types de microbes intestinaux par un régime alimentaire ou d’autres moyens,pourrait influencer le risque de développer la DMLA.

Share
This